Retour de marché

Désormais indépendante, j’ai la chance de pouvoir faire mes achats en semaine au lieu du samedi. Cela fait des mois que je veux aller au marché le mercredi mais cela ne fait que 3 semaines où j’ai réussi à libérer mon mercredi matin.

Et c’est un réel plaisir ! C’est calme, il y a bien moins de monde. Moins de stands aussi mais j’estime au final que ceux qui sont là tous les mercredis et les samedis, toute l’année, ce sont les vrais, les “méritants” 😁😊

Voilà un mercredi type ainsi que mon retour de marché.

Départ vers 8h de chez moi. J’ai l’avantage d’avoir un bus direct pour aller au centre ville en 30 min. Je descends à Chauderon. Equipée de mon chariot contenant quelques contenants et surtout des sacs en tissus.

Etape no 1 : Rue de l’Ale.

Etape no 2 : Riponne

  • Le fromager, mon choix s’est porté chez Sandrine depuis des années : j’y prends le fromage, quelques yaourt, de la crème fraiche, le tout en ayant prévu mes contenants pour éviter de devoir jeter les emballages arrivée chez moi
  • Le boulanger, mon nouveau favoris est la Ferme Cesar qui fait du pain au levain, différents gouts, ils tiennent vraiment très bien dans ma boite à pain (il tient une semaine complète). Assortiment complet ICI.
  • Fruits et légumes :
    • Importés : Si j’en ai besoin, je cherche ci et là mais je n’ai pas de favoris. C’est sur cette place qu’ils sont le plus nombreux.
      Souvent, je préfère même acheter en épicerie vrac où ils s’assurent de la traçabilité.
    • Locaux : Ce matin, je me suis arrêtée chez Henri Blanc, producteur bio où je passais trop souvent devant sans le voir (et pourtant, il est pile en face de La Ferme Cesar !).

Etape no 3 : Place de la Palud

  • Fruits, chez Henny Fruits : grande variétés de pommes et de poires en particulier.
  • Légumes, chez les Hess : tout est dit dans mon article 😀. Ils ont la particularité de préparer aussi des légumes coupés. Donc si vous n’avez pas le temps de préparer pour votre soupe ou votre poêlée, ils l’ont fait pour vous !

Voilà, ensuite je remonte soit par Saint-Laurent par exemple et il m’arrive de m’arrêter aux stands qui me font de l’œil et je suis de retour à Bel-Air pour reprendre mon bus. Soit des fois, je vais Chez Mamie donc je descends à la Rue Centrale puis direction Tivoli.

Pour un parcours comme celui-ci, j’en ai eu pour une petite heure.

Résultat des courses :

  • 1 litre de lait et 18 oeufs : 12.50
  • 600g de gruyère et 2 flan vanille au lait de brebis : 16.20
  • 1kg de pain au levain : 13.70
  • 2 viennoiseries pour mon petit-dej 😉 : 5.-
  • 1kg de bananes : 8.-
  • Henri blanc (2 brocolis, 1 chou-fleur, 12 oignons et 2 petites carottes offertes) : 18.-
  • Henny (Pommes et poires) : 6.-
  • Hess (Choux de Bruxelles, poireaux et endives) : 14.30
  • Total : 93.7

Cela me permet de faire ma semaine, je complète avec quelques réserves du congélateurs selon le besoin. Nous sommes 2 et mangeons tous les repas maison (midi et soir).

A cela, j’ajoute une fois par semaine une épicerie vrac, cette semaine, c’est l’Epicerie Vrac d’Yverdon, pour son grand choix tout en restant très local pour tout ce qui l’est.

Compte tenu que je vais cuisiner en mode “meal prep” dimanche, il faut conserver correctement tout ceci.

  • Poireaux : coupé et gardé le blanc (j’aime pas le vert) dans un bocal
  • Endives et carottes : dans un plat qui ferme hermétiquement. Je n’ai jamais testé les endives sur le long terme mais les carottes tiennent bien 2 semaines comme ça.
  • Brocoli : séparé les têtes des troncs pour gagner de la place et dans un bocal
  • Pain : dans une boite à pain de la marque Tupperware. L’un des rares éléments en plastique dans ma cuisine mais vraiment efficace pour la conservation du pain. Il me restait un peu de pain de la semaine passée, je l’ai coupé en tranche et je le congèle dans un sac fraicheur en tissu imperméable trouvé à Sème ta graine.
  • Oignons : dans un sac en tissu et au placard dans le noir
  • Choux de Bruxelles : dans un bocal
  • Chou-fleur : dans un sac en tissu et au frigo (je sais pas si c’est mieux que de le poser tel quel dans le frigo, c’est une expérience. Dans tous les cas, je n’ai pas de boite assez grande pour le conserver)
  • Lait : vu qu’il est cru, il est à consommer dans les 2 jours. Sinon, on peut le faire bouillir mais je ne suis pas sure de le consommer dans les délais quand même. Donc j’ai séparé en deux bocaux afin d’avoir un léger vide au dessus et j’ai mis au congélateur. Je sors ainsi quand j’en ai besoin et j’en ai toujours à disposition, sans devoir courir en urgence au magasin.
  • Oeufs : J’ai une super boite à oeufs

Voilà, en espérant pouvoir inspirer et donner des pistes à certaines personnes 🤓😁

Laisser un commentaire