La vie à bicyclette,  La vie active

Road Trip en ebike en Suisse Centrale

du 12 au 21 septembre 2020

Pour ces vacances, nous avons opté pour des vacances à vélo. Cette idée m’est venue à la suite d’une balade jusqu’au Signal de Bougy où j’ai constaté que la batterie du vélo pouvait tenir pas mal de kilomètres quand on ne cherchait pas la rapidité (et donc qu’on n’utilisait pas la plus haute intensité d’assistance).

Compte tenu de la situation actuelle, nous ne voulions pas trop voyager en train pour ne pas avoir à mettre le masque tout le temps, voyager en voiture ne nous dit franchement plus rien. Donc il restait le vélo.

Et toujours en tenant compte des conditions actuelles, nous n’avons rien réservé jusqu’à la veille du départ. Et encore, c’était uniquement la première nuit, le reste suivrait au jour le jour selon le temps que nous souhaitons passer à un endroit.
Au final, très peu d’hôtels offraient l’annulation gratuite, ce qui n’est pas très encourageant pour réserver ses vacances dans cette période d’incertitude.

Plan de base

  • Étape 0 : Lausanne > Fribourg (en train)
  • Étape 1 : Fribourg > Spiez, 2 nuits
  • Etape 2 : Spiez > Meiringen, 2 nuits
  • Etape 3 : Meirginen > Sarnen, 2 nuits
  • Etape 4 : Sarnen > Küssnacht, 2 nuits
  • Etape 5 : Küssnacht > Zug, 2 nuits
  • Etape 6 : Zug > Lucerne
  • Etape 0 : Lucerne > Lausanne (en train)

Plan effectif

Quelques chiffres

  • 345 km à vélo : y compris les déplacements « intérieurs » quand on restait sur place
  • 3541 m de dénivelés positif à vélo
  • 9 jours : nous ne comptons pas le dernier jour qui est purement utilitaire contrairement à l’aller où nous avons déjà profité du voyage
  • 9 lacs : Diggtlisee, Thun, Brienz, Lungernsee, Sarnen, Wichelsee, Quatre Cantons, Zug, Zürich
  • 9 cantons : Vaud, Fribourg, Berne, Obwald, Nidwald, Argovie, Lucerne, Zug, Zürich
  • 2 trains
  • 2 funiculaires
  • 1 téléphérique
  • 2 télécabines
  • Beaucoup d’animaux :
    • Des centaines et des centaines de vaches
    • Pas mal de moutons
    • Des chevaux (surtout dans le canton de Zug)
    • Des biches
    • Des lapins
    • Des chats

Résumé des étapes

Les photos de la préparation

Étape 0 : Lausanne > Fribourg | Train

Afin d’économiser un peu nos batteries, nous avons commencé le trajet à vélo à Fribourg. Et aussi parce que jusqu’à Fribourg, nous pouvons le faire en sortie week-end par exemple.

2020-09 – Road trip à vélo – Suisse centrale (CH) (b Fribourg-Spiez)

Étape 1 : Fribourg > Spiez | eBike

Une des étapes les plus longues, avec aussi pas mal de dénivelé : 896m au total donc l’économie de batterie était de mise.
Cela dit, c’était le début de l’aventure, ça s’est bien passé. Les derniers km étaient un peu longs, surtout Thun à Spiez où nous avons pris la route la plus courte (mais avec plus de traffic automobile) que celle planifiée initialement, qui montait un peu et était sur des petites routes. Mais nous n’avions plus la force de se faire encore une montée 🥱.

Sur le chemin, avant de descendre sur Thun, nous avons vu un petit café « Bistro Irma Mahlwerk » (ou Diggtlimühle) très charmant et avons décidé de faire une pause.

Tout le chemin a été entrecoupé de pauses photos bien évidemment, et pauses tout court, notamment au bord du lac de Thun.

Arrivés à Spiez, nous sommes passés devant le restaurant tex-mex Appaloosa Saloon qui nous a fait envie… Mais c’est un restaurant manifestement très prisé et il fallait venir 45min plus tard au max pour avoir de la place (soit 18h). Vu que nous n’avions pas mangé depuis depuis le petit déjeuner (et une petite glace au petit café), nous étions affamés.

Donc nous sommes allés déposer nos affaires rapidement. On a galéré un peu pour trouver l’hôtel ABZ Seaside car il y a deux hôtels avec « Seaside » dans le nom à Spiez ! Une fois trouvé, on était un peu surpris car ça ne ressemble pas à un hôtel, c’est un peu austère… Mais très bon accueil, nous avions une toute petite chambre mais qui faisait parfaitement le job pour la nuit, avec terrasse sur laquelle nous avons pu parquer nos vélos 🤓.

Les photos du trajet
Les photos du séjour

Étape 2 : Spiez > Iseltwad | eBike

Nous hésitions à faire Spiez > Meiringen d’une traite mais c’était plus de 50km et nous voulions faire un peu plus tranquille. Donc nous avons opté pour une halte au milieu du lac de Brienz à l’hôtel Chalet du Lac.

Nous nous sommes arrêtés près de l’Aar, dans la petite ville de Unterseen. Là sont les avantages du vélo, on peut s’arrêter où on veut, quand on veut, pour admirer un paysage ou se reposer/détendre un peu selon le lieu. Nous parcourons clairement des endroits où nous ne serions jamais allés ni à pieds, ni en voiture.
Par soucis d’économie (oui, les hôtels coutent chers en Suisse, ce n’est pas un mythe), nous avions pris une chambre moins chère avec vue « montagnes » en nous disant que le lac, on le voyait durant tout notre trajet. Le lac de Brienz a vraiment une couleur particulière, très bleu turquoise, c’est vraiment magnifique.
Et finalement, il s’est avéré que la chambre que nous avons eue nous offrait la vue montagne ET la vue lac 🤩.

Le soir, toujours très tôt, vers 17h (là, nous n’avions vraiment pris aucune collation durant la journée), nous avons mangé au restaurant de l’hôtel, sur la terrasse avec vue lac.

Petite balade digestive dans Spiez en début de soirée.
Les journées étant bien chargées, nous n’avons jamais veillé très tard 😴. Même s’il s’agit de vélos à assistance électrique, nous sommes en mouvements toute la journée.

Les photos du trajet
Les photos du séjour

Étape 3 : Iseltwald > Meiringen | eBike

Cette étape était courte mais avec un début intense. Pour quitter Iseltwald, nous avons dû se faire une grosse montée sur plusieurs km. L’avantage par contre c’est qu’une fois la montée terminé, nous n’avions plus de dénivelé et donc plus d’économie de batterie à suivre spécialement.

Il s’est trouvé que nous étions sur le chemin des chutes Giessbachfälle, vraiment très belles.

Sur le chemin, nous sommes bien évidemment passé près de l’aéroport militaire de Meiringen, qui retient toute l’attention de chéri 😉.

Puis nous sommes arrivés à Meiringen, au ParkHotel du Sauvage.

Au moment de réserver la veille, nous avions réservé pour 2 nuits. Puis, voyant tout ce qu’il y avait à faire à Meiringen, nous avons prolongé d’une nuit (on aurait pu encore y rester et on y retournera probablement).

Nous avons découvert :

  • Que Meiringen est entouré de 401 monts, de quoi faire comme balades
  • Que la meringue vient de Meiringen ! Une fois l’association faite, on se dit que c’est logique mais jamais on ne penserait que ça vient de là. Petite histoire ICI : « En 1600, un pâtissier au nom de Gasparini fabriquait des meringues. Il a nommé sa création tél que son lieu de travail Meiringen »
  • Que Sherlock Holmes trouve la mort dans les Chutes du Reichenbach (je ne spoilerais pas plus, toute l’histoire est en photos ICI)
Jour 0

Vu que nous sommes arrivés tôt, nous avons déposé nos bagages à l’hôtel et avons pris la direction de l’Planplatten, à 2245m d’altitude, en télécabine.
Depuis là-haut, nous avons pu voir toute la plaine de Meiringen et le lac de Brienz. Cette plaine toute plate au milieu des montagnes m’épate 😁.
Nous sommes redescendus :

  • 1/3 en télécabines
  • 1/3 en trotti bike : comme d’hab, j’ai toujours trop peur de la vitesse en descente donc j’étais un véritable escargot 🐌
  • 1/3 en marche

Le soir, nous avons opté pour le restaurant-pizzéria Biro. Bonne pizza.

Jour 1

Nous sommes allés sur l’autre versant en directement des Chutes du Reichenbach et des Gorges de l’Aar.

L’ascension vers les chutes s’est faite en funiculaire puis nous avons marché jusqu’au Gorges de l’Aar que nous avons traversées puis revenu au point de départ.

Au final, nous avons préféré les chutes aux gorges. Notamment, parce que c’est moins « humanisé ». Les gorges, c’est uniquement une passerelle qui suit l’Aar, on ne peut jamais s’en approcher (il y a quelques zones caillouteuses où nous pourrions être à niveau par exemple). Certes, les chutes ont aussi des passerelles mais je pense que le fait que ce ne soit pas payant rend l’activité plus « nature » (le port du masque obligatoire dans les gorges n’a clairement pas aidé à notre préférence).

Très belle balade tout de même.

Jour 2

Journée plus tranquille, nous sommes allés observer les avions atterrir et décoller de l’aéroport militaire de Meiringen, entrecoupé d’une brève visite de Brienz (nous n’avons pas trouvé extraordinaire mais avec le lac, ça rend toujours la balade plaisante) puis détente sur les transat de l’hôtel.

Les photos du trajet
Les photos du séjour

Étape 4 : Meiringen > Alpnach | eBike

Nous avons opté pour une pause à Alpnach uniquement car il y a le funiculaire pour le Pilatus.

Le trajet n’était pas difficile, un peu de dénivelé constant. Nous sommes passés par 3 lacs :

  • Lac de Lungerner : très beau, avec une couleur proche de celui de Brienz. D’ailleurs, avec mon sens de l’orientation légendaire, quand nous l’avons aperçu la première fois, j’ai dit « c’est Brienz qu’on voit là ? » alors que le trajet ne passait pas du tout par Brienz 😳
  • Lac de Sarnen : rien d’extraordinaire à ce lac, pas de couleur spéciale ni de vue qui nous laisse sans voix
  • Wichelsee : petit lac ou grand étang, zone protégée avec beaucoup de canards et de cygnes. Le lac se termine par un barrage avec tout un système conçu permettant aux poissons de remonter la rivière.

Arrivé à l’Hotel Landgasthof Schlüssel Alpnach (hotel le moins cher de tout notre séjour), notre chambre était déjà prête. Nous avons déposé nos bagages et repris la route jusqu’à Alpnachstad où se situe le funiculaire pour le Pilatus.

Le trajet est très long et très lent mais impressionnant avec des pentes allant jusqu’à 50% !

En haut du Pilatus, un temps assez nuageux mais grâce au vent, nous avons pu avoir quelques éclaircies et voir du panorama.

Le soir, nous avons mangé au restaurant Pfistern, le meilleur de tous les restaurants que nous avons faits. C’était un peu plus raffiné sans être hors de prix.

Les photos du trajet
Les photos du séjour

Étape 5 : Alpnach > Zug | eBike

Longue étape, la plus longue. On ne pensait pas en refaire d’aussi longue après la première étape mais nous n’avions pas envie de nous arrêter ailleurs.

La première partie Alpnach > Lucerne était très urbaine, nous avions une piste cyclable séparée mais beaucoup de traffic autour, rien de bucolique dans tout ça 😕.

Nous avons traversé Lucerne pendant la pause de midi donc il y avait beaucoup beaucoup de monde. Une fois Lucerne passé, nous sommes partis dans la campagne, notamment pour retrouver un peu de chemin tranquille mais surtout pour passer à travers un canton supplémentaire 🤗.

Arrivés à Zug, nous avons pris possession de notre chambre au Zugertor Hotel pour 2 nuits.

Jour 0

Puis nous avons filé au centre pour flâner et manger encore mexicain, au Juanitos, aussi trop bon ! (Et trop tout court 🤭) accompagné de … 2l de margarita 🙈.

Jour 1

Visite des grottes Höllgrotten à Baar puis visite de la vieille ville de Zug et petit encas à la brasserie Löwen.
Le soir, repas dans un petit restaurant italien, Da Pino, hors de la zone touristique.

Les photos du trajet
Les photos du séjour

Étape 6 : Zug > Zürich | eBike

Pour cette dernière étape, nous avons longé la rivière Sihl. Première étape sur route mais avec bande cyclable puis nous sommes passés sur les chemins vélo, mi-goudron, mi-gravillons. Depuis Alpnach, nous avons eu beaucoup de chemins en gravillons et nos vélos sont d’un poussiéreux !!! 😱 Ils vont prendre une bonne douche en rentrant !
Ce trajet aurait pu être un peu bucolique mais c’était sans compter qu’on est dimanche et qu’il y a beaucoup de famille, notamment à vélo. Donc beaucoup d’obstacles…

La partie impressionnante vient surtout que depuis la périphérie de Zürich jusqu’à l’hôtel en plein centre, nous avons tout du long suivi les pistes cyclables longeant toujours la rivière et on était donc complètement hors du traffic. Nous avons été sur route automobile quelque chose comme 500m. C’est là qu’on voit tous les efforts qui ont été faits par la ville. A Lausanne, c’est inimaginable. Au mieux, on connaît les petites rues et on peut s’éviter du traffic mais la route officielle qui va jusqu’à Lutry n’est autre que la route du Lac qui ne comporte bien souvent même pas de bande cyclable.

Notre hotel du jour, le CitizenM est un hotel 4 étoiles mais tout électronique. On s’enregistre nous-mêmes (ça ne nous dérange pas, ça évite aussi encore les traductions bien qu’ici on peut facilement parler anglais).

La chambre est commandée entièrement depuis un iPad, que ce soit les lumières, les stores ou la TV. Pour les geek que nous sommes, ça nous plait 🤓.

Une fois nos bagages déposés, en route pour le lac. Petit quatre heures au restaurant Bernadette. Puis nous allons nous promener dans la vieille ville jusqu’au repas.

Repas que nous prenons au Old Town Steakhouse, super repas pour terminer ces vacances en beauté.

Les photos du trajet
Les photos du séjour

Étape 0 : Zürich > Lausanne | Train

Voilà, nous quittons notre dernière chambre avec un petit déjeuner clairement pas à la hauteur d’un quatre étoile (on nous a servi un plateau avec un croissant et un petit pain, puis le buffet était composé de quelques fruits, de fromages emballés et de jus de fruits en bouteille… seul le yaourt probablement fait maison ou artisanal sortait du lot… et plateau que nous avons dû débarrasser…). Ils est difficile de dire si ce sont les mesures Corona ou si c’est standard. En tous cas, nous n’avons pas eu de mesures aussi extrêmes dans tous les autres hôtels même si chacun prenait ses précautions.

Retour en train après tous ces km à vélo. Notre étape finale initiale était Lucerne simplement parce qu’il y avait un train direct jusqu’à Lausanne. Finalement, Zurich étant proche de Zug, nous avons décidé de pousser jusque-là vu que Zurich est aussi direct vers Lausanne.

Conclusion

C’était un séjour riche en paysages. Nous avons au final beaucoup plus apprécié notre séjour jusqu’à Alpnach où toutes les étapes étaient très campagnardes.
Zug et Zürich nous ont ramené à la civilisation mais ce ne sont pas nos étapes favorites.

La Suisse mérite vraiment d’être visite de fond en comble.

Toutes les étapes placées sur Google Maps

Print Friendly, PDF & Email

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.