La vie sportive,  Life

Mon matĂ©riel de yoga đŸ§˜đŸ»â€â™€ïž

Depuis plus d’une annĂ©e oĂč je pratique le yoga quasiment quotidiennement, mon Ă©quipement s’est Ă©toffĂ©.
Je suis partie d’un simple tapis de sport sur lequel je glissais beaucoup. Ça allait les premiers temps puis la pratique s’installant bien dans ma vie, j’ai eu envie d’avoir du « vrai » matĂ©riel.

Le yoga est souvent synonyme de simplicitĂ© mais ça dĂ©pend si on Ă©coute ses envies ou pas đŸ„Č

Ces découvertes, je les ai faites notamment avec mon enseignante, guide, professeure Delphine Marie Yoga et à son groupe Facebook La Yoga Tribe.

Tapis

J’ai commencĂ© par deux tapis de la marque BAYA, petite entreprise française :

  1. Tapis BAYA Power, couleur/design Luna, épaisseur 5.00mm, longueur 1.80m, antidérapant quand on ne transpire pas
    • Le hic de ce tapis est que son revĂȘtement s’abĂźme trĂšs trĂšs vite (aprĂšs quelques pratiques dĂ©jĂ ). J’ai donc contactĂ© BAYA qui a rĂ©agit trĂšs rapidement et m’en a renvoyĂ© un nouveau (et j’ai pu garder l’ancien). Le problĂšme s’est malheureusement reproduit et j’ai donc une expĂ©rience trĂšs mitigĂ©e. C’est trĂšs dĂ©sagrĂ©able d’avoir son tapis qui se dĂ©sagrĂšge et fait des petits morceaux sous ses doigts. Depuis, BAYA a retirĂ© ce modĂšle de son catalogue et en a fait un nouveau. Selon l’expĂ©rience de Delphine Marie Yoga, il serait trĂšs bien.
  2. Tapis BAYA Travel, couleur/design Luna, épaisseur 1.00mm, longueur 1.80m, antidérapant quand on transpire
    • Lorsque je l’ai commandĂ©, j’ignorais cette diffĂ©rence oĂč la texture est importante selon si on transpire ou non. Chez BAYA, ils n’ont qu’un seul tapis de voyage et j’ai donc commandĂ© celui-lĂ . Le hic est qu’il a un effet « peau de pĂȘche », tout doux et donc il glisse si on ne transpire pas. De ce fait, je l’utilise trĂšs trĂšs peu.
A gauche, le BAYA Travel et Ă  droite, le BAYA Power

Quand j’ai constatĂ© que le tapis de remplacement que j’avais reçu faisait pareil, j’ai songĂ© Ă  complĂštement changer de marque. J’ai entendu parler de la marque Manduka. J’ai lorgnĂ© un moment sur leur site, je savais que la gamme GRP Ă©tait vraiment bien antiglisse mais il n’existait qu’en noir (en comparaison, BAYA est vraiment trĂšs fort dans le design des tapis, il n’y a pas Ă  dire !). Il y avait aussi le PRO mais moins antidĂ©rapant.

Un jour, je me rends Ă  La Boutique du Yoga Ă  Lausanne et je tombe sur le EKO. J’ai d’abord Ă©tĂ© attirĂ©e par la couleur đŸ«Ł puis j’ai touchĂ© la texture, vraiment diffĂ©rente des autres et j’ai Ă©tĂ© sĂ©duite. Bonus : il fait 2m de long, idĂ©al pour cesser d’ĂȘtre toujours en dehors du tapis ! Ces 20 petits centimĂštres font toute la diffĂ©rence. Et je n’ai vraiment aucun regret !

  1. Tapis Manduka eKO, couleur/design Acai Midnight, épaisseur 5.00mm, longueur 2.00m, largeur 0.61m, poids 3.2kg, antidérapant quand on ne transpire pas
    • La texture est vraiment spĂ©ciale. Les premiers temps, le tapis sent assez fort. Si on est vraiment trĂšs sensible, ça peut ne pas convenir. Avec le temps, il n’y a plus d’odeur.
      Son plus est sa longueur. Il fait la mĂȘme Ă©paisseur que le BAYA mais je le trouve un peu plus « mou » (sans pour autant qu’on s’enfonce dedans mais ça montre que d’une marque Ă  l’autre, mĂȘme si l’Ă©paisseur est la mĂȘme, ça peut ĂȘtre diffĂ©rent).
  2. Tapis Manduka eKO, couleur/design Ebb Marbled (Blue), épaisseur 5.00mm, longueur 2.00m, largeur 0.61m, poids 3.2kg, antidérapant quand on ne transpire pas
    • Et pour dire, je l’adore tellement que pour mon 2Ăšme lieu de pratique, j’ai commandĂ© le mĂȘme, dans une autre couleur (pour assortir Ă  mon bolster 😜). Je l’ai commandĂ© directement sur le site de Manduka.

Au niveau du tapis de voyage, le BAYA ne faisant pas l’affaire, j’ai aussi optĂ© pour un Manduka, aussi Ă  La Boutique du Yoga.

  1. Tapis Manduka eKO Superlite, couleur/design Midnight, épaisseur 1.50mm, longueur 1.80m, largeur 0.61m, poids 1kg, antidérapant quand on ne transpire pas
    • Ce tapis est vraiment top pour tous les dĂ©placements car trĂšs lĂ©ger. Il se roule ou se plie selon le besoin. Je le prends :
      • en vacances (mĂȘme en vacances « sac Ă  dos », je l’ai roulĂ© et mis dans la poche Ă  gourde). Vu qu’il est trĂšs fin, si je suis en intĂ©rieur, je prends une serviette que je plie pour mettre sous mes genoux si besoin.
      • en studio : je le mets comme surtapis et ainsi, je conserve mon antidĂ©rapant (le studio oĂč je vais de temps en temps, les tapis sont de bonne qualitĂ© mais glissent pour moi).
      • Ă  l’extĂ©rieur : en Ă©tĂ©, j’aime pratiquer dehors, dans l’herbe, aucun problĂšme avec l’Ă©paisseur.
Manduka Travel en situation

Blocs/briques de yoga

Un des équipements de base, ce sont les blocs de yoga. Ils aident énormément dans la pratique.

Au tout dĂ©but, j’ai commencĂ© par des blocs en mousse de chez Decathlon. Comme dĂ©butant, ils faisaient trĂšs bien le job. Par contre, vu qu’ils sont trĂšs lĂ©ger, ils sont aussi plus instables.

Ensuite, j’ai achetĂ© des blocs en liĂšge, toujours chez Decathlon puis Ă  La Boutique du Yoga (seulement 2.- de plus donc je suis contente de soutenir un petit commerce).

Au final, je n’utilise plus trop les blocs en mousse. Je prends toujours ceux en liĂšge. Il existe plusieurs tailles et de formes diffĂ©rentes. J’ai des tailles standard (22 x 12 x 7 cm). Les blocs plus gros sont, semble-t-il, plus pratique selon certaines postures (quand on les met sous le dos par exemple) mais ça dĂ©pend aussi si on a des maux de dos ou non. Je n’ai pas de maux de dos et la taille standard me convient parfaitement. Quant aux formes, je ne sais pas Ă  quoi ça peut servir, Delphine utilise des classiques/grandes.
BAYA, Manduka, La Boutique du Yoga proposent tous des tailles et formes différentes.

Sangle

Comme pour presque tous mes premiers Ă©quipements, ma premiĂšre sangle vient Decathlon.

Cela dit, une longue ceinture ou un foulard font aussi le job. J’utilisais une ceinture au dĂ©but mais elle Ă©tait un peu courte (et je n’ai pas de foulard).

Lors d’une visite Ă  La Boutique du Yoga, j’ai profitĂ© de prendre une 2Ăšme sangle pour mon 2Ăšme lieu de pratique. Je l’aimais bien car elle Ă©tait plus Ă©troite et donc « scie » moins les mains. Je la trouvais un peu Ă©trange car il y avait une boucle Ă  chaque extrĂ©mitĂ© et donc je ne pouvais pas passer la sangle pour faire une boucle. Un jour, j’ai dĂ©cidĂ© de couper une de ces extrĂ©mitĂ©.
Quelques temps plus tard, je surfe sur le site de La Boutique du Yoga et je regarde les sangles et lĂ , je vois qu’en fait, j’ai une sangle pour transporter les tapis, pas une sangle pour pratiquer ! Ceci explique cela ! (je ne comprends pas plus comment on fait pour passer la partie tissus avec des boules Ă  chaque extrĂ©mitĂ© mais bon…). La vendeuse et moi, on n’Ă©tait pas sur la mĂȘme longueur d’ondes ce jour-lĂ . On avait toutes les deux raisons, j’ai demandĂ© une sangle, on ne pensait juste pas Ă  la mĂȘme fonction đŸ€Ș. Ce n’est pas grave, je l’aime beaucoup comme ça, comme je l’ai dit, j’aime le fait qu’elle soit Ă©troite et elle est aussi du coup trĂšs lĂ©gĂšre.

La sangle n’est pas trĂšs souvent utilisĂ©e, ce n’est pas un basic Ă  avoir je trouve si on pratique peu mais au quotidien, je trouve pratique de l’avoir sous la main si une posture requiert cet accessoire pour une meilleure

Bolster

Lorsqu’on fait du yin yoga (yoga doux), le bolster devient vite nĂ©cessaire. C’est une sorte de traversins mais trĂšs ferme. Il existe diffĂ©rentes formes, taille et diffĂ©rents rembourrages.

  • Forme : rond ou oval voire rectangulaire
    • La forme ne change pas grand chose je trouve
  • Taille : petit ou grand
    • Le plus courant est le grand bolster mais il existe aussi des petits bosler, qu’on va plutĂŽt caler sous les genoux ou sous la nuque par exemple
  • Rembourrage : coton, kapok, balle/cosse d’Ă©peautre, balle/cosse de sarrasin
  1. Bolster Bodhi classic rond : je l’ai trouvĂ© Ă  La Boutique du Yoga, gris/bleu clair. Il est rempli de balles d’épeautre et il est dĂ©houssable pour nettoyer la housse ou la changer. J’aime beaucoup sa fermetĂ©. Au dĂ©but, on se dit que jamais on ne pourra ne coucher sur le dos dessus mais en fait, aucun problĂšme.
  1. Bolster Bien-Bien Baghera oval, rembourrage Ă©peautre : Pour mon 2Ăšme lieu de pratique, je voulais donc un 2Ăšme bolster et tant qu’Ă  faire, je voulais un oval pour voir la diffĂ©rence. La Boutique du Yoga n’ayant pas de bolster oval, je suis allĂ©e du cotĂ© de Bien-Bien, petite entreprise française. Ils ont des design trĂšs frais et colorĂ©s. J’aime beaucoup mais ils n’avaient rien dans les tons violets pour aller avec mon tapis Acai Midnight jusqu’au jour oĂč ils ont sorti la collection baghera.
    En comparaison avec le rond, je le trouve juste un peu moins ferme. Enfin, ce n’est pas exactement ça, c’est qu’il y a un peu de vide qui permet aussi de mieux ajuster. Mais l’un dans l’autre, je ne peux pas dire que j’ai une prĂ©fĂ©rence dans la forme. J’ai une prĂ©fĂ©rence sur le design oui đŸ€©

Coussin de méditation ou Zafu

Lors de l’approfondissement de la pratique de yoga, la mĂ©ditation a fait son entrĂ©e. J’aime beaucoup mĂȘme si ce n’est pas Ă©vident de faire « taire » son mental.

Lorsqu’on est assis pendant longtemps en taille, le dos commence Ă  tirer. On peut s’asseoir sur une brique mais c’est un peut trop rigide et saillant, on peut aussi s’asseoir sur une coussin mais il peut ĂȘtre trop mou et vient alors le coussin de mĂ©ditations. Il existe diffĂ©rentes formes (plus haut, plus large, carrĂ©, rond, demi-lune …) et diffĂ©rents rembourrages aussi (coton, kapok, balle/cosse d’Ă©peautre, balle/cosse de sarrasin).

Zafu Lilac en coton : A La Boutique du Yoga, j’ai trouvĂ© un rond, pas trop haut, remplit de sarrasin (plus dense que le kapok, les coques de sarrasin permettent de mieux maintenir la forme pour une assise stable et ferme).

Le coussin de mĂ©ditation peut parfois remplacer le bolster si je n’ai pas la place d’embarquer le bolster avec moi.

Coussin pour les yeux

Je trouvais cet accessoire trĂšs futile jusqu’au jour oĂč j’ai testĂ© en studio lors d’un bain sonore. Avoir ce petit poids sur les yeux pour bloquer toute lumiĂšre et « forcer » la fermeture des paupiĂšres fait toute la diffĂ©rence !

Alors que j’Ă©tais sur le point d’en commander un, Delphine a lancĂ© un petit « j’dis ça j’dis rien mais je ne le commanderais pas tout de suite Ă  ta place ». Quelques semaines aprĂšs arrivait la retraite de yoga et elle avait fait faire une Ă©dition spĂ©ciale avec Bien-Bien et sa collection spĂ©ciale Delphine Marie Yoga

Collection spéciale Bien Bien x Delphine Marie Yoga

ProtĂšge genoux

Parfois, les genoux peuvent ĂȘtre sensibles et lors des appuis dessus, ça peut ĂȘtre douloureux.

Lorsqu’on est en fente basse par exemple, je ne suis pas confortable juste sur le tapis (mĂȘme le 5mm). Donc j’ai deux options :

  1. Bande de sur-tapis : J’ai dĂ©coupĂ© une bande dans un vieux tapis de sport. C’est vraiment pas mal car ça fait la largueur du tapis, ce n’est pas trop Ă©pais et donc ça ne dĂ©stabilise pas.
  1. Le pad : Le plus connu est celui de Decathlon. Je l’ai testĂ© mais je le trouve un peu trop Ă©pais et dur. Lors de la retraite de yoga, j’ai eu l’occasion de tester des pad de la marque UpFit, ils sont plus mous et un peu moins Ă©pais, j’ai prĂ©fĂ©rĂ©. Par contre, on ne les trouve pas facilement. La copine qui l’avait m’a proposĂ© de m’en envoyĂ© en retournant au magasin oĂč elle l’avait trouvĂ©. J’ai pris directement une paire comme ça j’ai pour chaque lieu de pratique 😉

Il est sĂ»r que mettre en place les pad casse parfois un peu la fluiditĂ© du flow mais on s’y habitue. Ce dont je m’habitue moins, c’est l’Ă©tĂ© parce que je pratique en short : la peau colle et il faut dĂ©coller le pad Ă  la main donc ça casse Ă  nouveau la fluiditĂ©. Mais je m’en accommode (ou je pratique dehors dans l’herbe et lĂ , je n’ai pas besoin de pad 😊)

Mes lieux de pratique

Et voilĂ  l’ensemble des Ă©quipements de mes lieux de pratique.

Lieu « cocooning » : Cocooning Yoga Place

J’ai moins d’espace et en Ă©tĂ©, il fait chaud. Un iMac est Ă  disposition pour lancer les vidĂ©os et les visios.

Lieu « sportif » : Gym place

Avec mon mari, on s’est amĂ©nagĂ© une salle de sport. Pratiquer lĂ -bas est plus pratique d’un point de vue espace, j’ai un grand Ă©cran et un ventilateur (et c’est en sous-sol donc il y fait naturellement plus frais en Ă©tĂ©). Mais c’est moins cocooning donc je suis lĂ -bas soit pour des longues pratiques, soit lorsque j’enchaĂźne avec une sĂ©ance de sport.

Lieu « extérieur » : Summer Yoga Place

J’ai trouvĂ© une petite place Ă  deux pas de chez moi, je prends le tapis de voyage et les accessoires nĂ©cessaires du lieu « cocooning » en fonction de ce que j’ai fait suivre comme cours.

Print Friendly, PDF & Email

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.