La vie sportive

Témoignage 1 – Comment j’ai perdu 15kg

Au milieu de l’année 2015, je me revois encore sur mon canapé, à regarder ma cuisine et me dire « mais elle me sert à rien, ça me saoule de cuisiner, je pourrais faire autre chose de cet espace ! ».

En fin d’année 2015, je me dis que ça ne va vraiment plus, je ne peux pas continuer avec mon alimentation hyper variée : pizza, mcdo, kebab, …

Je finis l’année en beauté en enchaînant : Fondue bourguignonne, chinoise, au fromage, raclette, et j’en passe. Je crois que j’ai fait tout le registre possible.

3 janvier 2016, je dis stop à toute cette alimentation complètement ole ole. Ça fait un peu office de bonne résolution mais c’est un pur hasard.

Je publie mon défi sur Facebook (15 kg en un an), ça y est, le pavé est lancé, tous mes amis, proches ou lointains, savent, je ne peux pas revenir en arrière 🤓.

2018-08-08_13-46-46

Je commence déjà par simplement manger des légumes, chose que je faisais peu auparavant.
J’ai de la chance le premier mois car j’ai vraiment très peu faim donc ça aide.
Je n’ai pas encore d’idée pour le sport, j’ai toujours détesté ça.

Un ancien collègue me dit « hey ma femme vient de s’installer à son compte comme coach »
Super idée, j’ai besoin de quelqu’un qui me suive. Le fait d’avoir rendez-vous me force à ne pas annuler à la der et à dire « je ferais demain ». On est en février, je rappelle que je n’aime pas le sport, et le sport en hiver ce n’est pas ce qu’il y a de plus motivant en général et encore plus pour commencer.
Elle s’appelle Gabriella, par la suite, elle va lancer son coaching maman/bébé mais elle a toujours du personal coaching.

RDV pris, on commence à fin février, le plus (+) dans l’histoire, c’est qu’elle ne parle qu’anglais. Pour moi qui ai un anglais très timide, ça me force à parler… Depuis, j’ai nettement progressé…

Dans la même période, je découvre Lucile Woodward, coach « virtuelle » qui vient de lancer sa webserie. Top, ça correspond tout à fait. Ça me donne des conseils ici et là différents et aussi des fois, ça explique certaines choses que je ne comprends pas tout à fait (le pourquoi du comment) avec ma coach à cause de la barrière de la langue.

Les 3 premiers mois, j’ai utilisé l’application MyFitnessPal qui m’a permis de me rendre compte des calories que j’avale. Le temps passe, ça devient fastidieux, les saisies s’estompent mais je suis sur la bonne voie, j’ai une idée de ce que « coûtent » les aliments. Sans faire une fixette sur les calories… comme je l’avais vu sur une infographie, un verre « calorique » de jus de fruits frais vaut mieux qu’un coca zéro.

Le sport, je l’ai commencé au fitness, puis on a continué à la maison et maintenant, je loue un local juste en face de chez moi où j’ai dédié une pièce pour le sport.

Les mois passent, je perds du poids de manière régulière, très régulière. C’est super motivant. Je vire peu à peu mes habits trop grands et je ressors les trop petits remisés au fond du placard.

Je ne suis pas de programme alimentaire en particulier, j’écoute mon corps… je fais des écarts de temps en temps mais c’est pour mieux repartir…

En septembre, mon mari prend le train en route. Il commence avec ma coach également.
Il suivait déjà d’un point de vue alimentaire depuis quelques mois « par défaut ».

Décembre 2016, -15kg atteint ! Une belle victoire. La différence avec tout ce que j’ai fait dans le passé avec des régimes, c’est que je ne suis pas prête d’arrêter ma nouvelle vie. Le sport l’hiver est toujours plus difficile mais je vais à mes entraînements (2x par semaines) avec plaisir et motivation.
L’été, c’est plus facile, on sort dès qu’on peut (vélo, marche, course, …)

Depuis, j’ai repris 2-3 kg. Je fais attention mais ne focalise pas tout dessus. Avec le sport, je prends du muscle qui est plus lourd… je vois surtout dans mes vêtements que j’ai de la place, de plus en plus de place…
Je mets certains vêtements que je mettais quand j’avais 6-7kg de moins. Mais à cette époque, je n’étais pas sportive et donc pas affinée de la même manière. Tout ça pour dire que le poids ne veut pas tout dire, loin de là…

Mon mari a perdu 10kg… pour atteindre un imc normal, il doit encore perdre 20kg.
Moi aussi je devrais encore perdre 7-8 kg pour atteindre mon imc.
Mais on y va doucement sans stress.
Sur le groupe Body By Lucile (groupe d’entraide et de soutien géré par Lucile Woodward), j’ai vu un post qui demandait qu’elle avait été la phrase de Lucile qui nous avait marqué, moi c’est « tes kilos ne sont pas venus en un jour, ils ne vont pas (et ne doivent pas) partir en un jour…« .

Il y a 3 ans, je suis allée aux USA. On a évidemment beaucoup marché mais à 10’000 pas, j’étais lessivée, à 15, j’étais sur les rotules…
Hier, journée à 18’000 pas, j’étais encore prête à continuer… C’est agréable de pouvoir se mouvoir facilement.
Un des trucs que j’ai remarqué le plus vite, c’est pour sortir du lit. Alors qu’avant je me tortillais pour sortir, maintenant, je me redresse direct et sans effort… mon mari n’a plus mal au dos…

Voilà ma transition vers ma nouvelle vie. Elle ne s’est pas faite du jour au lendemain et ce n’est clairement pas un type de régime qu’on arrête et qu’on reprend sans cesse. C’est un nouveau mode de vie, de pensée…

Suite au Témoignage 2

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *