La vie sportive

28.04.2018 – 4km Courir pour le plaisir | 20km de Lausanne

Ça y est ! On est au jour J. Heureusement que je ne me suis décidée et inscrite qu’il y a deux semaines.

L’angoisse, lancinante, est apparue surtout à partir de vendredi, sans que je m’en rende compte.

Nuit agitée (rêvé que j’arrivais en retard, que Vincent en avait rien à faire, …), réveil aux aurores avant l’heure prévue…

Matinée d’une humeur exécrable (dixit Vincent 🤪)

11h, arrivée sur place. Passé la cohue pour récupérer dossard et T-shirt, nous patientons jusqu’au coup d’envoi…

12h10, coup d’envoi…

1er km : coté forces, souffle, tout va bien… mais j’ai envie de pleurer ! Je ne me sens pas à ma place, je déteste tous ces gens autour de moi. L’émotion en général (voir cette association qui pousse un handicapé pour qu’il participe à la course me fait monter les larmes aux yeux).

Arrivée à 900m, ça commence à passer, je me focalise sur ma musique.

Arrivée à 1km, je vois ma coach Gabriella, venue spécialement me voir > j’ai de nouveau envie de pleurer.

2e km : là, ça va mieux. Les rapides m’ont tous dépassés, les lents, moins nombreux, sont derrière moi. J’ai ma musique,

3e km : le plus dur, j’ai envie l’envie de marcher mais cette idée ne reste pas longtemps dans ma tête, c’est inconcevable !!! Je continue ma course, une légère montée me tue peu avant la fin… arrivée sur le dernier bout, dans le stade, je trouve un peu d’énergie pour courir un peu plus vite pour ces derniers mètres.

4e km : Arrivée !!!! en 30 minutes 25 secondes 3 centièmes

A l’arrivée, gros cagnard… pas d’ombre au milieu du stade, je file vite sur l’extérieur pour trouver de la vraie ombre (d’un arbre où il fera frais), Vincent avec ma gourde !!!

Verdict : Pas sure que les compétitions du genre soient pour moi. Je commence à prendre plaisir dans la course mais au milieu de tous ces gens, je peine. Mais je suis satisfaite de l’avoir fait, l’avantage de tout ce monde, des coureurs, des supporteurs, connus ou inconnus, c’est que ça me distrait de ma course en elle-même.

A voir s’il y aura une course suivante.

Cliquer ici pour voir toutes les photos

Print Friendly, PDF & Email

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.